un homme de dos et une jeune femme prennent un café
Maryline LEPRINCE

Maryline LEPRINCE

Directrice et fondatrice de la Moneycoach Academie®

5 signes que le métier de coach financier est fait pour vous

Vous découvrez cette profession, vous vous y intéressez de près ou de loin ou vous êtes dans les starting blocs et vous avez juste besoin d’une validation finale. Bref, vous vous demandez si le le coaching financier est une formation faite pour vous ?

Voici 5 questions pour vous aiguiller :

  1. Etes-vous passionné par l’aide aux autres ? Le coaching financier est un métier d’accompagnement et d’aide à l’autre. Il suppose une posture « basse » comme on dit c’est-à-dire que le coach n’est pas un « sachant » qui va dire à son client tout ce qu’il doit faire. L’écoute et l’empathie sont des qualités essentielles pour ce métier. Si aider les autres vous irrite, si vous ne supportez pas d’écouter les personnes vous parler de leur vie, passez votre chemin !
  1. Etes-vous courageux(se) ? J’imagine que vous ne vous attendiez pas à cette question ! Mais exercer le métier de coach financier requiert d’avoir du courage. Le courage de faire passer l’intérêt de son client avant ses peurs. Et nous avons tous des peurs. Dans le domaine de l’aide à l’autre on retrouve en tête, la peur de ne pas être aimé, la peur d’être jugé, la peur d’interrompre son client, la peur de recadrer son client, la peur de… I est humain d’avoir peur, mais plus encore le coach doit « prendre son courage à deux mains » pour traverser ses peurs lorsque c’est l’intérêt de son client. Bien sûr cette compétence se développe avec la pratique et le temps. Mais le coaching n’est pas de la thérapie ni du conseil général. Il suppose de l’audace, de la rigueur, du courage !
  1. Etes-vous prêt(e) à faire le travail de développement personnel nécessaire pour accompagner vos futurs clients ? Le coaching est un métier impliquant qui suppose d’être capable de se remettre en question, de prendre du recul (la fameuse position meta) par rapport à la problématique de son client, de ne pas verser dans ses projections, ou faire un contre-transfert. Ceci ne se décide pas intellectuellement, cela se pratique et suppose d’abord de bien se connaître soi et donc de faire le travail de développement personnel d’abord pour soi-même. Bien sûr ce travail n’est jamais terminé et c’est la raison pour laquelle être supervisé est important.
  1. Etes-vous curieux ? Etre coach nécessite d’être curieux et même parfois naïf pour questionner aussi bien les évidences que ce qui est inconscient. Cela ne suffit pas d’avoir un diplôme ou une certification. Cela ne suffit pas d’être familier avec les principes académiques du coaching. Votre intérêt doit aller au-delà de ce que la personne vous dit, vous faire plonger dans différents domaines connexes tels que l’entrepreneuriat, l’amour, la psychologie, les émotions, peut-être même la spiritualité. Etre curieux n’est pas un vilain défaut en coaching, c’est une qualité essentielle
  1. Est-ce important pour vous de contribuer à une cause plus grande que vous dans votre vie ?Le coaching financier, au-delà de l’aide individuelle s’inscrit dans une participation à rendre la société plus consciente de ce qui se passe quand il s’agit d’argent. Etre conscient, c’est faire des choix conscients et donc respectueux de ses besoins. Respectueux de ses besoins cela signifie que l’on ne court pas après l’argent juste pour l’idée seule d’en avoir plus. On sait pourquoi on pose chaque acte en matière financière. Etre coach financier c’est aussi éduquer ses clients.Lorsque dans une société chacun agit en conscience, c’est toute la société qui se transforme pour devenir meilleure. Etre relié à cet aspect n’est pas forcément indispensable mais il me semble que l’ignorer serait renier une dimension essentielle du métier.

Voici donc quelques questions qui vous indiqueront si la voie du coaching financier est faite pour vous. Je n’ai volontairement pas abordé les compétences techniques (dans le domaine financier par exemple) car ce n’est pas un prérequis essentiel, cela peut s’apprendre facilement contrairement aux aptitudes relationnelles. Bien sûr, d’autres paramètres liés à la façon d’exercer votre métier vont s’ajouter, mais n’oubliez pas qu’une formation professionnelle réussie doit s’intégrer dans votre projet professionnel et surtout être choisie au final avec le cœur !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quels sont pour vous des caractéristiques essentielles d’un moneycoach ?

Partager ce post